Blabla, Lifestyle

Notre premier mois à quatre

novembre 12, 2019

Voilà 1 mois et demi que j’ai accouché et donc un peu plus d’un mois que nous sommes réunis, tous les quatre.

C’est dingue de dire ça alors qu’il y a à peine deux ans, on était encore que deux, à être débordés par notre vie, nos activités, qu’on était fatigués rien qu’avec ça (mais comment est-ce possible ?!). Puis maintenant on en est là, à s’occuper de deux petits êtres à plein temps (puis là maintenant on peut dire qu’on est fatigués pour de vrai haha).

Est-ce que je m’attendais à ça ?

Pour être honnête, je ne me suis pas trop projetée pendant ma grossesse mais quand j’imaginais un deuxième bébé, je m’imaginais bien pire. Je me souviens du sentiment lorsqu’on a un premier bébé. C’est une toute nouvelle vie, de nouvelles routines, de nouvelles habitudes. On doit d’abord s’occuper de quelqu’un d’autre avant de s’occuper de soi et on a plutôt intérêt à s’amener au moindre petit “ouin” sous peine que ça se transforme en “OUINNNNN” et que ça devienne compliqué à gerer.

Mais en fait, une fois qu’on est habitués à un premier, le deuxième, ça roule (presque) tout seul ! Alors bien sur, nous les deux sont vraiment petits et un parent pour les deux bébés, c’est dur on ne va pas se mentir. Mais c’est quand même beaucoup plus simple pour reprendre une vie “normal” (une vie sociale, oui aussi lol). Donc je ne dis pas que c’est simple mais je dis que je m’attendais à pire !

Quels sont les difficultés que je rencontre ?

Oui parce que mon texte est super léger genre “c’est plutôt facile” mais y’a quand même des situations où je pense que je ne vais jamais m’en sortir !

Par exemple, au début quand je récupérai mon grand chez l’assistante maternelle et que je devais remonter la pente (j’ai une côte vraiment costaud à remonter) avec l’un dans la poussette et l’autre dans le porte bébé, je me demandais si finalement on n’aurai pas dû réinvestir dans une poussette double (mais non finalement, ça aurait été vraiment inutile vu le prix d’une poussette !).

Aussi quand je dois faire manger le grand et que COMME PAR HASARD le petit à faim aussi… forcement l’un des deux s’énerve puisque non, je ne peux pas me dédoubler (mais quel dommage !).

Puis après quand je dois porter les deux dans les escaliers parce que si je laisse le grand en bas ou en haut il se met à hurler pensant que je l’abandonne en allant récupérer le plus petit…

Enfin voilà, c’est plutôt des situations difficiles qu’un ensemble je dirais. Mais encore une fois c’est parce qu’ils sont petits (et aussi un peu parce que j’ai du mal à laisser pleurer mes bébés, même un peu…mais ça c’est une autre histoire !).

Organisation

C’est encore et toujours le maître mot, il faut s’organiser encore plus. Depuis qu’on est quatre, LE truc qui a changé c’est la planification des repas. Je ne le faisais pas avant, on achetait des petites choses en ayant quelques idées approximatives mais très souvent le soir en ouvrant le frigo c’était “qu’est ce qu’on va faire à manger ?” et souvent, ça finissait en bol nesquick (private joke pour ceux qui comprendrons !). Donc un jour, ça m’a vraiment énervée (oui ça va trèssssss vite chez moi haha) et j’ai décidé de planifier jour pour jour ce qu’on allait manger puis ensuite d’acheter les ingrédients en conséquence. On suit alors scrupuleusement depuis 3 semaines nos menus et c’est génial (pour ma santé mentale, sans blague !). En plus de ça, c’est diversifié, je m’assure d’avoir un plat “poisson”, un repas plaisir, un plat végétarien … pour vraiment varier et ça m’enlève un poids (ah cette fameuse charge mentale !!).

Pour le reste globalement, on a gardé nos routines. Par là j’entends le réveil, les soins, le bain du soir, sieste etc… pour le grand, et pour le petit on s’adapte pour le moment, surtout que question allaitement, on ne peut pas dire qu’on est rodés (et ça, je vous prévois un article pour vous faire le bilan).

Deux fois plus de …

Bonheur ! Ben oui, je vais finir sur ça, c’est évident ! Puis alors là je vous dis pas avec les fêtes de noël qui approche on est comme des fous (je vous partagerai notre craquage de noël sur instagram dès le premier décembre mais on se demande qui sont les enfants dans cette famille parfois !).

On se projette dans un an, quand nos enfants jouerons ensembles. On projette des voyages à quatre (et par voyage je ne parle pas de notre virée à disneyland haha même si ça arrivera, on a super hâte mais pas va attendre encore un peu), des jeux de sociétés dans le salon… enfin bref, on est comblés (et fatigués, j’insiste lol).

Et vous, avec un, deux enfants ou plus, ça donne quoi ?

Leave a Reply

*

code