Lifestyle, Maternité

Bebe 1 VS Bebe 2 : ce qui sera différent

août 27, 2019

Pendant ma premiere grossesse, je m’étais renseignée sur tellement de choses pour que tout soit au mieux pour nous, que cette nouvelle vie à 3 nous ressemble, soit simple et corresponde à notre mode de vie et aux valeurs qu’on voulait transmettre à ce bébé.

Globalement, je dois dire qu’on est plutôt satisfait de nos choix, qu’ils soient matériels ou qu’ils aient un lien avec l’éducation de notre premier. Mais malgré tout, il y a quelques petites choses que je pense revoir pour notre second. Evidemment qu’on a trouvé une super routine et qu’on se sent bien mais il y a toujours des remises en question (ben moi je remets toujours TOUT en question de toutes façons !).

LE PORTAGE EN ECHARPE

Pendant ma premiere grossesse, j’ai suivi plusieurs cours de portage en écharpe. J’étais déjà convaincue des bienfaits de porter son bébé, souvent, et il me fallait donc des conseils pour bien l’installer, bien choisir son écharpe etc… quoi de mieux alors que prendre un cours avec une personne formée sur le sujet !

Je me suis laissée tenter par deux types d’écharpes : la classique à nouer et la sling (checkez sur internet si vous ne voyez pas de quoi je parle !). Sauf qu’en pratique, je ne me suis servie que de la sling : je n’ai jamais été capable de faire un fichu noeud correctement ! Au départ, je trouvais bébé trop petit, trop fragile. Ensuite il bougeait de trop. Je ne me suis jamais sentie à l’aise et en sécurité avec l’écharpe classique à nouer alors que j’avais tellement cette envie de porter mon bébé ! En me tournant vers la sling, c’était beaucoup plus simple, oui, sauf que l’installation est un peu différente et que bébé est un peu sur le coté et pas autant enveloppé (car un coté de l’écharpe passe sous le bras de la personne qui porte). Du coup, j’ai été super frustrée de ne pas l’avoir vraiment en face, bien collé contre moi.

Le truc c’est que pendant les cours de portage, on nous dit de ne pas choisir une matière élastique pour plus de 20 minutes de portage. Il faut donc choisir une écharpe dont le tissus ne se détend pas au fur et à mesure. Au revoir donc toutes les jpmbb et j’en passe : alors qu’elles sont super pratiques ! On installe l’écharpe avant d’y mettre bébé ce qui est très rassurant. Il y en a qui contiennent très peu d’élastane et bien serrées, le bébé de bouge pas !

Du coup voilà, je vais lâcher prise la dessus et me procurer une de ces écharpes pour porter mon bébé 🙂

MOINS DE VETEMENTS

C’était déjà un critère important d’avoir de belles pièces mais peu. On ne peut pas dire qu’on s’est retrouvés envahis de vêtements, loin de là, mais pour moi c’est encore trop. On n’a tellement pas besoin de toutes ces pièces !

Cette fois ci, j’ai conservé uniquement mes vêtements préférés, et très peu (voire pas !) acheté de nouvelles choses. On fait déjà 1 machine tous les deux jours à 3, alors à 4, on ne risque pas de se retrouver avec une armoire vide. Evidemment, tout est à voir en fonction de l’âge de l’enfant, les pièces les plus utilisées etc… et mon idée n’est pas non plus de manquer mais de trouver un juste milieu ! (Si ça vous dit, je pourrai vous faire un article sur les gardes robes en fonction de l’âge (et des besoins donc) selon ma vision des choses.

D’ailleurs à ce sujet, je vous conseille vivement de faire une liste de naissance pour limiter les achats inutiles, surtout que souvent, les gens se tournent vers les vêtements assez facilement.

ALLAITEMENT ET DIVERSIFICATION

Je ne pouvais pas rédiger cet article sans reparler de ce fameux allaitement qui me tient tant à coeur. Apres avoir beaucoup mieux préparer mon allaitement, j’espère pouvoir le maintenir jusqu’à 6 mois minimum, et ce en exclusif. Ce qui veut dire repousser la diversification.

Alors, je le sais, les nouvelles recommandations sont de diversifier bébé à 4 mois révolus, soit au début du 5ème mois, et c’est bien évidemment ce que je recommande, puisque c’est mon métier ! Il y a plusieurs raisons à cela mais ce n’est pas le sujet. Cependant, si bébé est allaité à la demande, je ne veux pas me mettre la pression avec cette diversification. Si bébé est prêt très tôt je lui proposerai évidemment des aliments autres que le lait maternel. Si ce n’est pas le cas, je suivrai les recommandations de l’OMS, et donc un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois (et oui, les recommandations à l’échelle nationale et mondiale divergent …)

Enfin bon, en gros, moins de pression, plus d’écoute ! On verra bien 🙂

PRENDRE SOIN DE MOI

Un premier bébé, ça chamboule tout : le sommeil, le rythme de vie, les habitudes etc… on se prépare mais ça nous tombe quand même dessus et c’est parfois super difficile à gérer. Mais bizarrement, avec un deuxième je suis beaucoup plus sereine vis à vis de tout ça. Mon premier ne fait toujours pas nos nuits (oui je dis bien NOS nuits car il fait SES nuits la plupart du temps) donc on a pris l’habitude de dormir peu, de se réveiller plusieurs fois, de changer de rythme pour s’adapter finalement. Tout ce qui est soins, routines du soir etc, c’est déjà acquis avec le premier donc meme si c’est deux fois plus de travail, je n’ai pas la pression du “je ne sais pas faire, c’est nouveau”. Je compte donc bien trouver un rythme rapidement et continuer de trouver des moments pour moi sans me laisser envahir.

Mais un point très important, hormis la zen attitude psychologique, c’est de prendre soin de mon corps après l’accouchement. Préparer des repas à l’avance pour les premiers jours pour bien manger, faire une bonne rééducation du périnée et de la sangle abdominales.

Ayant acheté une ceinture pour soulager les douleurs ligamentaires liées à la grossesse, je compte bien resserrer mon bassin le plus vite possible à la maternité (ce n’est pas le moyen le plus efficace mais c’est déjà ça, parlez-en à votre ostéopathe !).

Et alors un point méga important : prévenir la chute de cheveux. Traumatisme total pour moi qui perdait mes cheveux par poignées environ trois mois après mon accouchement. Il semblerait que le plus efficace soit de prévenir cette chute dès la naissance de bébé (voire un peu avant même) avec des compléments en vitamines et minéraux ET des traitements anti-chute de cheveux. J’ai fait une petite sélection (grâce à E. ;)) je suis prête pour affronter ça cette fois haha.

Je pourrai également vous parler de matériel mais je ne vais rien changer, rien acheter de plus, je suis super satisfaite du choix qu’on a fait pour tout le reste.

J’espere que ces quelques réflexions et changements personnels pourrons vous faire faire de meilleurs choix quant à vos achats et votre préparation !

Leave a Reply

*

code